Haut de page avec Logo

Artistes des Ephémères 2011

(Photo de Rafaël Monreal<i> (Plasticien)</i>)

Rafaël Monreal (Plasticien)

Présentation de l'installation

UN DESSIN HABITE LE MUR

La verticalité topographique et urbaine de Château-Landon est à la source du projet « UN DESSIN HABITE LE MUR »

Depuis une première visite dans cette ville, notre imaginaire n’a eu de cesse de faire le rapprochement entre ce paysage urbain et les décors du film « Le Seigneur des Anneaux » qui retrace le roman de Tolkien.

Cette verticalité nous a conduits à nous exprimer sur le mur. Il s’agit donc épouser la pierre du mur, de lui conférer une nouvelle peau et d’y évoquer les mythes qui hantent nos mémoires.

Rafael Monreal, d’origine chilienne, est dessinateur et graveur. Son trait concourt à l’émergence de formes mythologiques et historiques, libres interprétations oniriques de figures de l’antiquité grecque ou des conquistadores.

Pour réaliser ce projet on part d’un dessin à la plume, on en effectue un agrandissement par reprographie numérique, ce qui lui confère une échelle urbaine. Le trait de l’artiste pourra ainsi habiller les murs de la ville et de ses jardins particuliers, amorçant une sorte de bande dessinée dans le mur, qui ne devrait pas pour autant faire disparaitre la pierre.

Performance éphémère
  • [voir] "Un dessin habite le mur #5"
  • [voir] "Un dessin habite le mur #6"
  • [voir] "Un dessin habite le mur #7"
  • [voir] "Un dessin habite le mur #8"
Galerie d'oeuvres
  • [voir] "Journée mouvementée"
  • [voir] "Journée mouvementée"
  • [voir] "Les démons se rebiffent"
  • [voir] "Réalité éblouissante"
  • [voir] "Réalité éblouissante"








Artistes des Ephémères 2011

Page valide XHTML 1.0 Strict Page valide CSS 2.1